Un chien mort après une opération policière

Un chien a été abattu par un policier de Gatineau, mardi après-midi.

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a dévoilé cette information mercredi matin. Selon le compte-rendu du corps policier, les agents de la paix se sont rendus sur la rue Marcelle-Ferron, dans le secteur Gatineau, après un appel de citoyens qui s’inquiétaient de voir la porte d’un logement laissée ouverte. Les services d’urgences ont reçu l’appel vers 12 h 40, mardi.

Un chien se promenait seul dans les rues qui entourent cette résidence. Dans un communiqué, le SPVG explique qu’un policier s’est rendu sur les lieux et a « tenté d’entrer dans le logement afin de s’assurer de l’absence de danger, de sécuriser les lieux et de s’assurer qu’aucun crime n’avait été commis dans la résidence ».

L’agent a rapidement constaté la présence d’un chien et s’est éloigné dans le but de faire appel au contrôle animalier. Avant que ces spécialistes n’arrivent sur la rue Marcelle-Ferron, le chien aurait chargé en direction du policier d’un air agressif.

« Craignant pour sa sécurité et celle des citoyens présents, le policier a fait feu en direction de l’animal », soutient le SPVG.

À son arrivée, le contrôle animalier s’est occupé de l’animal dont le décès a malheureusement été constaté un peu plus tard par la SPCA de l’Outaouais. Le chien est le seul à avoir été blessé dans cette opération. Le propriétaire du chien a été contacté par le SPVG et a reçu des explications par rapport à cette intervention.

Les policiers ont plus tard été en mesure d’entrer dans le logement suspect.

La police de Gatineau soutient qu’une enquête administrative est en cours, une procédure normale lorsqu’un agent utilise son arme de service.