L’homme de 39 ans du quartier Nepean à Ottawa « est décédé instantanément sous le poids de l’arbre qui s’est affaissé sur lui alors qu’il dormait », a indiqué la police dans un communiqué.

Un campeur écrasé sous un arbre au lac Philippe

Un père de famille est mort tragiquement dans la nuit de dimanche à lundi au camping du lac Philippe dans le parc de la Gatineau lorsqu’un arbre s’est affaissé sur la tente dans laquelle il dormait.

Le drame est survenu vers 3 h 50, lundi, lorsque l’arbre est directement tombé sur la tente dans laquelle se trouvaient aussi deux enfants de 4 et 5 ans ainsi qu’un autre homme.

Selon la police de la MRC des Collines-de-l’Outaouais, la victime n’a eu « aucune chance ».

L’homme de 39 ans du quartier Nepean à Ottawa « est décédé instantanément sous le poids de l’arbre qui s’est affaissé sur lui alors qu’il dormait », a indiqué la police dans un communiqué.

Des informations préliminaires ont indiqué que l’arbre serait tombé sur la tête de la victime. Son identité n’a pas été divulguée.

Les trois autres personnes n’ont pas été blessées. Toutefois, l’arbre a aussi accroché une deuxième tente, infligeant des blessures mineures à un bras d’une des occupantes.

« La dame était avec son enfant en très bas âge, et ce dernier n’a subi aucune blessure », a précisé la police.

Environnement Canada a confirmé qu’une ligne d’orages avec des rafales a balayé le secteur vers 3 h 30.

La Commission de la capitale nationale (CCN) à qui appartient le secteur s’est dite attristée par le décès au camping du lac Philippe.

Les pompiers de la municipalité de La Pêche et des ambulanciers paramédicaux de l’Outaouais se sont aussi rendus sur les lieux.

La police de la MRC des Collines-de-l’Outaouais poursuit son enquête.