Un bébé meurt écrasé par un luminaire à La Baie

Un poupon de deux mois est mort écrasé sous un luminaire, vendredi en soirée, dans une résidence de La Baie. Le bébé a été transporté à l’hôpital de Chicoutimi, où son décès a malheureusement été constaté. Il n’y aurait pas eu de négligence ni d’éléments criminels liés à cette tragédie.

L’accident s’est produit vers 18 h 30. Selon ce qu’il a été possible d’apprendre, le poupon était dans la cuisine lorsque le luminaire suspendu lui est tombé sur la tête. Il n’a pas été possible de connaître l’emplacement exact où s’est produit l’accident, à savoir si le lustre était suspendu au-dessus de la table ou à un autre endroit dans la cuisine. Les policiers de Saguenay ont toutefois confirmé que l’accident ne s’était pas produit dans la chambre du poupon.

Après avoir reçu l’appel d’urgence à 18 h 31, les ambulanciers et les policiers ont rapidement été sur les lieux, mais malgré l’intervention des secours, le nouveau-né a succombé à ses blessures. 

Selon les témoignages recueillis sur place par les policiers, il s’agirait d’un tragique accident.

« Il ne semble pas y avoir d’aspect de négligence, c’est triste à dire, mais il semblerait que ce soit vraiment un bête accident », a souligné l’agent aux relations publiques de la Sécurité publique de Saguenay, Carl Tremblay.

L’enquête a néanmoins été confiée au Bureau du coroner, afin que la lumière soit faite sur les circonstances entourant le drame. Questionné à ce sujet par Le Quotidien, le policier a noté que l’intervention avait été difficile, en raison de l’horreur que vivait la famille du bébé. « C’est très difficile d’intervenir dans ce genre d’opération, évidemment. C’est un grand drame pour les proches et c’est difficile pour les intervenants comme les ambulanciers et les policiers appelés sur les lieux », a souligné le policier. 

C’est le coroner, Me Steeve Poisson, qui a été chargé de l’enquête, laquelle visera également à en savoir plus sur l’installation du luminaire en question. 

La triste nouvelle a créé une onde de choc sur les médias sociaux, au cours de la journée de lundi. De nombreux internautes ont tenu à offrir leurs sympathies à la famille endeuillée, transmettant du même coup des ondes positives aux parents. 

« C’est la pire des choses qui peut arriver à des parents, ça prend beaucoup de courage, toute la population envoie des ondes positives pour vous aider », a d’ailleurs écrit une internaute.