Elisabeth Salm est décédée dans les heures qui ont suivi la violente agression dont elle a été victime, jeudi dernier. Tyler Hikoalok, alias «Ty Millz», est accusé de meurtre dans cette affaire.

Un artiste autochtone accusé de meurtre

Un individu de 18 ans a comparu lundi, au palais de justice d’Ottawa, pour le meurtre d’une dame responsable de la salle de lecture du Centre de lecture de science chrétienne, au centre-ville.

Tyler Hikoalok a été arrêté dimanche, pour l’homicide d’Elisabeth Salm, 59 ans.

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales a autorisé un chef d’accusation de meurtre avec préméditation.

La victime a été agressée jeudi dernier, au centre chrétien situé au 141, avenue Laurier Ouest, à Ottawa.

Les policiers d’Ottawa ont d’abord ouvert une enquête pour voie de fait grave, jeudi. La victime a malheureusement succombé à ses blessures dans les heures suivant son hospitalisation.

Mme Salm aurait été agressée en après-midi, jeudi. Peu après son décès, vendredi, les policiers d’Ottawa ont demandé l’aide du public pour identifier quiconque avait pu se trouver avec la victime, ou au centre de lecture, le jour de l’agression. La police a dès lors confirmé la thèse de l’homicide.

On ignore, pour l’instant, le lien exact qui unissait ces deux personnes. Il semble, cependant, que le Nord canadien et les communautés autochtones soient des éléments communs à ces deux personnes.

Selon son profil Facebook, Elisabeth Salm a étudié à l’université Carleton. Elle a travaillé dans le Grand Nord avant de revenir vivre à Ottawa.

De son côté, le jeune prévenu a déjà été inscrit à un programme d’aide aux jeunes autochtones, nommé Tr1be Music.

Selon son site Internet, l’organisme fait valoir les talents musicaux de jeunes autochtones, espérant que certains d’entre eux puissent percer dans l’industrie culturelle canadienne.

Une photo du jeune homme apparaît sur ce site, sous le pseudonyme Ty Milz.

« Tyler Hikoalok est un jeune Inuit de Cambridge Bay, au Nunavut, peut-on lire dans sa courte biographie. À l’âge de neuf ans, il est retiré de sa communauté et placé en famille d’accueil. La musique est, depuis ce temps, sa thérapie. »

Tyler Hikoalok, alias « Ty Millz », est accusé de meurtre avec préméditation.

Une photo le montre brandissant un trophée, dans ce qui semble être une soirée de reconnaissance.

La musique lui aurait « carrément sauvé la vie » et fait en sorte qu’il « se retrouve où il est aujourd’hui », lit-on dans le même texte.

« Ty Milz » est un artiste autodidacte. « Son ambition est de créer un programme de musique semblable (à celui de Tr1be) dans son village natal », lit-on.