Un arsenal de 850 armes à feu découvert à Ottawa

Un résident d’Ottawa a dû expliquer aux policiers pourquoi il possédait pas moins de 850 armes à feu de toutes sortes, avant de pouvoir remettre la main sur son arsenal.

Le Service de police d’Ottawa (SPO) a fait part de cette découverte pour le moins surprenante, mercredi.

Des agents ont eu toute une surprise dans le quartier Heron Gate, alors qu’ils étaient appelés à intervenir dans un autre dossier, au mois d'août.

Le SPO a confirmé cette nouvelle seulement mercredi - trois mois plus tard - puisque les techniciens ont eu besoin de plusieurs semaines pour retracer l’historique de chaque arme, et effectuer certains tests.

«Nous avons dû nous assurer que chaque arme n’avait pas été utilisée dans le cadre de crimes non résolus, qu’elles étaient toutes enregistrées, et que le propriétaire avait tous les documents nécessaires pour prouver qu’elles étaient bien les siennes», a expliqué le constable Charles Benoit, du SPO.

Au bout du compte, le propriétaire s’est avéré un réel collectionneur, passionné d’armes à feu de toutes sortes.

Toutes les armes ont été obtenues légalement.

«C’est un fanatique d’armes à feu. Il les garde pour sa collection. Par ailleurs, précise le constable Benoit, il a fallu 5 fourgonnettes afin de transporter la collection qui comprenait des fusils, des armes de poing, des mitraillettes, des munitions et diverses armes.

L’unique propriétaire n’est même pas amateur de chasse. Chacune des 850 armes est enregistrée en bonne et due forme.

Cette découverte d’autant d’armes reliées à un seul propriétaire semble être une première à Ottawa, selon le constable Benoit.

Elles ont toutes été remises à l’individu.

La police ne prévoit pas, pour l’instant, de déposer des accusations criminelles ou de nature administrative.