Un Gatinois a pris le chemin du pénitencier mercredi après avoir été condamné à trois ans derrière les barreaux pour des délits sexuels sur sa fille.

Trois ans pour des attouchements sur son enfant

Un Gatinois a pris le chemin du pénitencier mercredi après avoir été condamné à trois ans derrière les barreaux pour des délits sexuels sur sa fille.

L’individu avait reconnu sa culpabilité le 31 janvier à des accusations de contacts sexuels et d’incitation à des contacts sexuels. Les événements se sont déroulés sur une période de quatre ans alors que la victime avait entre six et dix ans.

Selon les faits dévoilés en cour au palais de justice de Gatineau, l’accusé allait dans la chambre à coucher de son enfant le soir lorsqu’elle dormait. Il s’agenouillait à côté du lit et frottait son pénis sur son visage. Il arrivait aussi qu’il baisse les vêtements de sa victime pour lui toucher les parties génitales avec ses doigts.

L’homme, dans la quarantaine, a reçu une sentence de trois ans de pénitencier pour chaque chef. Les peines seront toutefois purgées de manière concurrente.

L’homme devra s’inscrire à vie au Registre national des délinquants sexuels et soumettre des échantillons d’ADN.

Le père a demandé pardon et a présenté ses excuses lorsque le juge lui a donné l’occasion de s’exprimer avant qu’il reçoive sa sentence.

Le suspect n’a aucun antécédent en pareille matière.

Une ordonnance de non-publication protège l’identité de la victime.