Santé Canada indique que le gouvernement fédéral ne se penche pas actuellement sur la possibilité de décriminaliser et de légaliser toutes les drogues.

Toronto veut décriminaliser toutes les drogues

TORONTO — La Commission de la santé publique de Toronto a pris position lundi pour la décriminalisation de toutes les drogues destinées à une consommation personnelle.

La commission s’est vu présenter un rapport de la directrice de la santé publique de la Ville-Reine, qui recommande aux autorités d’approcher la consommation de drogues comme un enjeu de santé publique et non de criminalité.

Face à cette analyse de la docteure Eileen de Villa, l’organisation a décidé d’exhorter Ottawa à mettre sur pied une équipe de travail «pour explorer les options de réglementation légale de toutes les drogues au Canada, d’après une approche de santé publique».

La docteure de Villa explique avoir élaboré ce rapport face à la crise des opioïdes qui secoue le pays.

En 2017, Toronto a recensé 303 surdoses d’opioïdes qui se sont révélées mortelles, une hausse de 63 pour cent par rapport à l’année précédente.

Santé Canada indique que le gouvernement fédéral ne se penche pas actuellement sur la possibilité de décriminaliser et de légaliser toutes les drogues.