Ronald Junior Brazeau est accusé d'avoir commandité le meurtre du couple Trottier-Votour.

Tension au palais de justice de Gatineau

La comparution du présumé commanditaire du meurtre des Trottier-Votour, en 2014, s'est déroulée sous haute tension entre les familles des victimes et des accusés, vendredi.
Le dossier des accusés René Samson-Vonrichter et Sonia Vilon, ainsi que celui de leur présumé commanditaire, Ronald Junior Brazeau, était de retour devant la juge Rosemarie Millar, au palais de justice de Gatineau.
L'audience devait permettre aux avocats de la défense et de la Couronne de s'entendre sur une date d'enquête préliminaire pour les trois prévenus.
Les proches des victimes et des suspects multiplient les prises de bec, à l'extérieur de la cour, tandis que des regards peu amicaux se croisent à l'intérieur.
Les constables spéciaux du palais de justice ont dû séparer certains rivaux, vendredi matin, à l'extérieur des salles de cour.
Une présence accrue des constables a été requise lorsque dossier a été appelé devant la juge.
Enquête préliminaire dès avril
Les avocats au dossier ont songé pendant quelques instants à tenir l'enquête préliminaire au palais de justice de Campbell's Bay, puisque des plages horaires permettaient d'y procéder plus tôt que si l'audience avait eu lieu à Gatineau. Les parties ont finalement accepté de procéder à Gatineau, en avril et en juin. Les dates exactes restent à être confirmées.
Travis Votour et Amanda Trottier, qui formaient un jeune couple résidant sur la rue Terrasse Eardley, dans le secteur Aylmer, ont été abattus le 6 janvier 2014. Les suspects sont accusés de meurtre prémédité. Une affaire de vol de drogue serait derrière cette affaire.