Le Palais de justice de Gatineau

Stratagème frauduleux et voitures luxueuses

Des fraudes totalisant plus d’un million de dollars ont affecté des concessionnaires automobiles de Gatineau, ces derniers mois. La police a confirmé, jeudi, l’arrestation de deux personnes ayant élaboré un système leur permettant d’acheter et de revendre des véhicules luxueux.

Les suspects utilisaient des identités volées pour entrer en contact avec les représentants des concessionnaires.

«Par exemple, a précisé l’agente Andrée East, le suspect demandait au concessionnaire d’autoriser le financement à distance, après quoi il se déplacerait pour conclure la transaction et prendre possession de la voiture.»

Les véhicules sont tous d’une valeur de plus de 60 000$.

En plus des concessionnaires, cette série de crimes touche d’autres victimes, soit les personnes qui se sont fait voler leur identité.

Un permis de conduire et quelques autres informations sur l’identité peuvent suffire à préautoriser un financement de voiture.

Georges Hui Ming Ling, 53 ans, d’Ottawa, et Bahjat Al-Koutsi, 28 ans, de Gatineau, ont comparu jeudi au palais de justice de Gatineau. Ils sont accusés de chefs de fraude de plus de 5 000$.

L’enquête a débuté en mai, avec l’apport d’informations provenant du public. Selon la police de Gatineau, un complice de M. Ling (celui qui appelait les concessionnaires pour obtenir du financement) se rendait au garage pour signer les documents d’acquisition du véhicule. Ce complice présentait de fausses pièces d’identité pour compléter la demande de financement.

C’est ainsi que ce complice pouvait quitter le concessionnaire avec le véhicule et un «transit», qu’il remettait à M.Ling.

Ce dernier falsifiait les documents sur la transaction, parvenant ainsi à revendre le véhicule à une tierce personne, qui le faisait immatriculer officiellement. Les suspects ont pu revendre 15 voitures luxueuses de cette façon. La police en a retrouvé 14.

L’enquête se poursuit et d’autres accusations et arrestations sont prévues.