Les conducteurs à enfreindre les règles de stationnement sont toujours aussi nombreux à Ottawa.

Stationnement: 800 amendes par jour à Ottawa-Gatineau

Les constats d’infraction relatifs au stationnement continuent d’être une manne à la fois pour les villes d’Ottawa et de Gatineau, où respectivement 677 et 143 billets par jour ont été remis depuis le début de l’année.

Dans la capitale fédérale, l’équipe de 70 préposés au stationnement a distribué du 1er janvier au 23 octobre un total de 200 303 constats d’infraction à des conducteurs qui ont, par exemple, garé leur véhicule à un endroit où il était interdit de le faire ou encore ont dépassé la limite de temps permise par la réglementation municipale pour stationner.

Ces amendes représentent des revenus potentiels de 15 611 000 $ pour la Ville d’Ottawa, un montant stable par rapport à la même période l’an dernier (15 630 000 $). À ce rythme, environ 19 millions $ devraient être engrangés par la municipalité en 2018.

Pour le cumulatif de l’année 2017, près de 255 000 constats d’infraction avaient été décernés sur le territoire ottavien, ce qui représentait une somme de 19 568 000 $.

La Ville précise toutefois que ce n’est pas la somme d’argent qui sera versée dans ses coffres en fin de compte.

« Ces montants correspondent à la valeur nominale des contraventions. Ils ne correspondent pas aux sommes réellement versées par les personnes qui ont reçu les contraventions, c’est-à-dire que les chiffres ne tiennent pas compte des contraventions qui ont été annulées ou dont le montant a été réduit par la cour provinciale, par exemple » nuance toutefois Tania McCumber, gestionnaire de programme, Application des règlements sur le stationnement et Conformité aux exigences en matière de délivrance des permis.

À Gatineau

Sur la rive québécoise, les agents de la Division du stationnement de la Ville de Gatineau ainsi que les policiers ont de leur côté émis 35 622 constats entre le 1er janvier et le 30 septembre dernier, ce qui représente une somme de 2 259 000 $. Il s’agit d’une baisse notable de 18 % en comparaison avec la même période l’an dernier, alors que les revenus avaient frôlé les 2 750 000 $.

Pour l’ensemble de l’année 2017, un peu plus de 51 000 billets d’infraction avaient été décernés en sol gatinois. Au total, le tout représentait un montant de 3 554 000 $.

La Ville indique elle aussi qu’il faut se garder une réserve par rapport aux sommes d’argent, car certains constats sont toujours en processus de contestation devant la cour. Il y aura des annulations ou des suramendes, précise-t-on.

À Gatineau, on compte neuf préposés au stationnement en poste chaque jour, un effectif qui est augmenté en saison hivernale.