Non seulement l'homme conduisait avec presque le double de la quantité d'alcool permise dans le sang, mais il avait à son bord un enfant de six ans.

Série d'incidents nébuleux dans les Collines-de-l'Outaouais

La longue fin de semaine de la Saint-Jean-Baptiste a laissé place à des situations pour le moins nébuleuses, dans la Municipalité régionale de comté (MRC) des Collines.
Les policiers se sont lancés aux trousses d'un conducteur qui refusait de s'arrêter à un barrage lors d'une opération contre l'alcool au volant, à Chelsea. L'homme de 43 ans sera accusé de refus de fournir un échantillon d'haleine.
Toujours à Chelsea, une femme a tenté de venir en aide à un homme en difficulté sur le chemin Kingsmere, mais elle a dû fuir la scène après avoir été menacée à la pointe d'un couteau par le même individu, qui insistait pour embarquer dans sa voiture.
Le suspect était en état d'ébriété. Il n'a pas été retrouvé.
À L'Ange-Gardien, un homme ensanglanté a été secouru sur la route 309. Les agents ont voulu lui faire passer l'alcootest après avoir compris que son véhicule était une perte totale, dans un fossé, près de l'avenue L'Ange-Gardien.
Le résident de Bourget, dans l'Est ontarien, a été conduit à l'hôpital.
Par ailleurs, une femme de 20 ans a fait une sortie de route sur la route du Carrefour, à la hauteur du chemin Léo-Courville, à Val-des-Monts. Elle aurait tenté d'éviter un animal sur la chaussée et a perdu le contrôle de sa voiture.
Les policiers de la MRC des Collines ont ouvert une autre enquête concernant un jeune homme de 18 ans soupçonné de violence conjugale, au lac Phillipe.
Les agents affectés à la circulation ont aussi été occupés pendant les trois journées de la longue fin de semaine, en remettant 166 constats d'infraction.