Les policiers de la Sûreté du Québec n’ont pas fait plus d’interventions que par les années passées. Au-delà d’une centaine d’interventions ont été recensées par le corps policier.

Rockfest: une édition dans la norme pour la SQ

La 13e mouture du Rockfest, qui s’est déroulée le week-end dernier à Montebello, n’a pas tenu les agents de la Sûreté du Québec (SQ) plus occupés que par les années passées.

Le service de police a dévoilé mardi son bilan provisoire de l’événement, lequel est en tous points presque semblable à ceux des dernières années, confirme le sergent Marc Tessier de la SQ. Au total, c’est un peu plus d’une centaine d’interventions qui a été réalisée entre le début du festival, jeudi soir, et la fin de celui-ci, dimanche matin.

« En termes d’interventions, que ce soit pour les dossiers de trafic et de possession de stupéfiants ou les constats d’infraction, ça ressemble beaucoup aux années passées. Comme chaque année, ça s’est bien déroulé dans l’ensemble », affirme le sergent Tessier.

Les policiers ont donné 36 constats d’infraction, seulement pour le secteur de Montebello. De ce nombre, 23 ont été émis pour des excès de vitesse. Une personne s’est fait prendre avec le cellulaire en main au volant, alors que trois personnes ont été pincées pour avoir pratiqué du car surfing sur le site du Rockfest. Douze autres infractions en lien avec le Code de la sécurité routière ont également été commises durant la fin de semaine.

Les patrouilleurs nautiques ont pour leur part effectué plus de 30 interceptions. Du lot, huit constats d’infraction ont été donnés, alors que 20 avertissements ont été donnés à des plaisanciers. Trois embarcations ont été expulsées des abords de la marina de Montebello où se déroulaient les spectacles musicaux.

Dix arrestations pour trafic et possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic ont été effectuées pendant le festival. Lors des différentes interventions, les agents de la paix ont saisi près de 150 comprimés dont la substance s’apparentait à de la méthamphétamine, environ 20 grammes de cocaïne, plus de 65 ml de GHB, près de 50 grammes de cannabis, plus de 25 comprimés dont la substance doit être analysée et une petite quantité de haschisch. Une somme totale en argent chiffrée à un peu plus de 1800 $ a aussi été saisie par les policiers.

Au chapitre des remorquages, une amélioration considérable a été observée en comparaison avec l’édition 2017 du festival. Le nombre de véhicules remorqués est passé de 80 à 10 cette année.

En ce qui concerne le décès du jeune homme de 25 ans d’Oshawa, dont le corps inanimé a été retrouvé sur le site du camping du festival, vendredi matin, il n’y a toujours aucun développement. L’enquête est toujours en cours, a confirmé le sergent Tessier. L’hypothèse de la surdose demeure fortement envisagée, alors qu’aucun élément criminel n’a été soulevé dans cette affaire.