Les deux randonneurs n'ont pas été vus depuis le jour de Noël.

Randonneurs disparus: les secouristes reprennent les recherches

VANCOUVER - Une équipe d'environ 20 secouristes d'expérience utilisant deux hélicoptères a profité d'une pause dans les intempéries sur la côte nord de Vancouver pour continuer à chercher deux randonneurs qui n'ont pas été vus depuis le jour de Noël.
La journée de vendredi a été la première où les conditions météorologiques ont été idéales pour les recherches, qui ont dû être suspendues, mercredi, lorsque les neiges abondantes et des vents forts ont fait augmenter les risques d'avalanche.
Le porte-parole de North Shore Rescue Team, Mike Danks, a expliqué que la météo avait été un facteur important pour l'équipe de sauvetage et qu'il était dommage qu'elle ait dû attendre aussi longtemps pour poursuivre les recherches.
Le soleil brillait, le 25 décembre, lorsque Roy Lee, 43 ans, et Chun Lam, 64 ans, sont partis faire une randonnée en raquettes près de la station de ski Cypress Moutain, à West Vancouver. Les conditions météorologiques se sont toutefois rapidement détériorées, en soirée, après que la voiture de M. Lee eut été retrouvée dans le stationnement de la station.
Des équipes de North Shore Recue ont commencé leurs recherches le lendemain de Noël, mais leurs progrès ont été limités puisque MM. Lee et Lam n'avaient pas révélé leur destination.
M. Danks a expliqué qu'il avait fallu attendre jusqu'à mercredi avant que d'autres randonneurs ne donnent des indices permettant de limiter le secteur des recherches à celui du mont Strachan, au nord de la station de ski.
Selon le porte-parole, les secouristes avaient toujours espoir de retrouver les hommes sains et saufs, mais ils doivent aussi demeurer réalistes quant aux possibilités d'avoir survécu de nombreux jours dans de telles conditions.
« Selon les résultats d'aujourd'hui, nous allons avoir une rencontre avec la police de West Vancouver et les responsables des recherches de North Shore Rescue, puis nous allons prendre une décision en nous appuyant sur les cinq derniers jours où nous avons recherché ces deux individus », a-t-il expliqué.