Une affaire rage au volant dans laquelle un adolescent a été grièvement blessé dans le secteur Aylmer, le mois dernier, n’est toujours pas résolue.
Une affaire rage au volant dans laquelle un adolescent a été grièvement blessé dans le secteur Aylmer, le mois dernier, n’est toujours pas résolue.

Rage au volant: un ado percuté, une enquête à terminer

Une affaire rage au volant dans laquelle un adolescent a été grièvement blessé dans le secteur Aylmer, le mois dernier, n’est toujours pas résolue. La police de Gatineau demande aux professionnels en mécanique ou à d’autres témoins à ouvrir l’oeil, ou à briser le silence.

Le 3 juin dernier, un automobiliste au volant d’une Mercedes-Benz C230 grise, de l’année 2005, a pris pour cible une Honda blanche, conduite par une jeune femme, et dans laquelle se trouvait aussi son frère, un adolescent de 17 ans.

La police a publié une photo du modèle identique de la Mercedes impliquée.

«L’incident aurait débuté à la suite d’une altercation verbale entre les occupants de deux véhicules qui circulaient en direction ouest sur le chemin d’Aylmer, depuis la place Samuel-De Champlain, raconte l’agente Andrée East, de la police de Gatineau. Plusieurs occupants étaient à bord du véhicule suspect.»

Le conducteur de la Mercedes aurait percuté volontairement la Honda alors que les deux véhicules étaient en mouvement.

La conductrice de la Honda a tenté de s’éloigner du danger en empruntant une rue résidentielle du secteur Aylmer. Elle a immobilisé sa voiture sur la rue de Honfleur.

Croyant avoir échappé au danger, le frère et sa soeur sont sortis de la voiture pour constater les dommages. C’est alors que la Mercedes a surgi à nouveau, son conducteur se dirigeant à vive allure vers la jeune femme.

«Le frère a poussé sa soeur pour lui éviter d’être frappée, résume l’agente East. Le jeune homme a été projeté plusieurs mètres plus loin, hors de la chaussée. Il a subi des blessures graves qui, fort heureusement, n’ont pas mis sa vie en danger. L’impact a été d’une telle force que les souliers de la victime sont restés sur la chaussée.»

Le conducteur de la Mercedes a pris la fuite sans venir en aide aux victimes. Ce dernier transportait plus d’un passager dans sa voiture.

L’adolescent vit toujours avec des séquelles de cet incident. Il a été blessé sévèrement à la tête.

Selon la police, des mécaniciens, carrossiers ou d’autres témoins auraient pu voir une voiture endommagée. De la peinture blanche pourrait se trouver sur l’aile et le pneu avant, du côté conducteur. Le capot pourrait être endommagé et l’accoudoir central, entre les sièges du conducteur et du passager, serait manquant.

Selon les enquêteurs, la Mercedes pourrait être cachée ou remisée. 

L’agente East a rappelé mardi que les passagers de la Mercedes doivent briser le silence, même s’ils craignent la réaction du suspect principal. «Ne pas collaborer les expose toutefois à des accusations de complicité après les faits, alors qu’ils n’étaient pas au volant lors du délit de fuite.»

Toute personne ayant de l’information au sujet de cet incident ou du véhicule suspect est invitée à contacter la police de Gatineau au 819 243-INFO (4636), option 5.