Daniel Clément, 59 ans, a plaidé coupable sur un chef d'accusation pour des gestes commis sur une mineure entre 1986 et 1987.

Quatre mois de sursis pour agression sexuelle

Un inspecteur de la Société de transports de l'Outaouais (STO) écope quatre mois d'emprisonnement dans la communauté pour des agressions sexuelles commises sur des mineurs, dans les années 70 et 80.
Le juge Serge Laurin, de la Cour du Québec à Gatineau, a entériné la proposition commune de la défense et de la Couronne, lundi.
Daniel Clément, 59 ans, a plaidé coupable sur un chef d'accusation pour des gestes commis sur une mineure entre 1986 et 1987. La Couronne a retiré d'autres chefs en échange de son plaidoyer de culpabilité.
Deux autres victimes ont été impliquées dans cette affaire. Aujourd'hui adultes, elles se sont dites plutôt satisfaites de la sentence, bien qu'elles auraient voulu entendre de la bouche de leur agresseur un ou deux mots d'excuses.
M. Clément était accusé d'avoir agressé ses victimes alors qu'il était chauffeur d'autobus, il y a une trentaine d'années. Les gestes se sont produits dans son véhicule privé, mais aussi dans des véhicules et sur des propriétés de la STO (auparavant la Commission de transport de la communauté régionale de l'Outaouais).