Un voleur de «bobettes» de Gatineau a reconnu ses torts avant de prendre la direction d’un pénitencier fédéral pour trois autres années.
Un voleur de «bobettes» de Gatineau a reconnu ses torts avant de prendre la direction d’un pénitencier fédéral pour trois autres années.

Quatre ans et demi pour un travesti déviant

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Le Droit
Un voleur de «bobettes» de Gatineau a reconnu ses torts avant de prendre la direction d’un pénitencier fédéral pour trois autres années.