Profilage racial: le maire de Gatineau s'excuse

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le profilage racial est «totalement inacceptable», a insisté mardi le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, en soulignant que «beaucoup de choses» ont évolué depuis l'incident de 2013 ayant mené le Tribunal des droits de la personne à condamner à la Ville et deux de ses policiers à verser 18 000$ à un citoyen.