Les données démontrent que chaque année, en moyenne, environ 30 % des conducteurs et passagers de véhicules de promenade décédés ne portaient pas leur ceinture.

Port de la ceinture de sécurité: opération policière au Québec

MONTRÉAL - Tous les services de police du Québec tiennent à compter de ce vendredi, jusqu’au 4 avril, l’Opération nationale concertée ceinture 2019 qui vise à rappeler l’importance de boucler la ceinture de sécurité à bord d’un véhicule automobile. La Sûreté du Québec (SQ) signale que des recherches démontrent que la ceinture de sécurité contribue largement à sauver des vies et à diminuer la gravité des blessures. Si tous les occupants bouclaient leur ceinture, on pourrait éviter environ 27 décès et 70 blessés graves chaque année. Les données démontrent que chaque année, en moyenne, environ 30 pour cent des conducteurs et passagers de véhicules de promenade décédés ne portaient pas leur ceinture. De 2013 à 2017, les pourcentages d’occupants d’un véhicule décédés dans un accident qui ne portaient pas leur ceinture étaient de 28,6 pour cent pour les conducteurs, 15,5 pour cent pour les passagers avant et 35,7 pour cent pour les passagers à l’arrière. Dans les accidents mortels impliquant au moins un véhicule lourd de 2007 à 2011, seulement 38 pour cent des victimes décédées qui étaient à bord d’un véhicule lourd portaient leur ceinture. Pendant la campagne policière, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) déploie une campagne de sensibilisation sur l’importance de s’attacher à l’arrière comme à l’avant. La campagne a débuté lundi dernier et elle prendra fin le 21 avril. L’Opération nationale concertée ceinture 2019 est menée en collaboration avec la SAAQ, l’Association des directeurs de police du Québec (ADPQ) et Contrôle routier Québec (CRQ).

La Sûreté du Québec (SQ) signale que des recherches démontrent que la ceinture de sécurité contribue largement à sauver des vies et à diminuer la gravité des blessures. Si tous les occupants bouclaient leur ceinture, on pourrait éviter environ 27 décès et 70 blessés graves chaque année.

Les données démontrent que chaque année, en moyenne, environ 30 % des conducteurs et passagers de véhicules de promenade décédés ne portaient pas leur ceinture. De 2013 à 2017, les pourcentages d’occupants d’un véhicule décédés dans un accident qui ne portaient pas leur ceinture étaient de 28,6 % pour les conducteurs, 15,5 % pour les passagers avant et 35,7 % pour les passagers à l’arrière.

Dans les accidents mortels impliquant au moins un véhicule lourd de 2007 à 2011, seulement 38 % des victimes décédées qui étaient à bord d’un véhicule lourd portaient leur ceinture.

Pendant la campagne policière, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) déploie une campagne de sensibilisation sur l’importance de s’attacher à l’arrière comme à l’avant. La campagne a débuté lundi dernier et elle prendra fin le 21 avril.

L’Opération nationale concertée ceinture 2019 est menée en collaboration avec la SAAQ, l’Association des directeurs de police du Québec (ADPQ) et Contrôle routier Québec (CRQ).