Un Ottavien de 21 ans est visé par une série d’accusations au terme d’un siège de près de neuf heures survenu dans la nuit de lundi à mardi.
Un Ottavien de 21 ans est visé par une série d’accusations au terme d’un siège de près de neuf heures survenu dans la nuit de lundi à mardi.

Plusieurs accusations contre un Ottavien après un long affrontement 

Un Ottavien de 21 ans est visé par une série d’accusations au terme d’un siège de près de neuf heures survenu dans la nuit de lundi à mardi.

L’incident a commencé vers 19h lundi, alors que les policiers d’Ottawa ont été appelés dans une résidence du pâté de maisons situé au 100, Flowertree, dans l’ouest de la ville. 

À l’intérieur, les individus ont trouvé l’homme armé d’un couteau. Il menaçait de faire du mal à lui-même et à autrui et d’incendier l’édifice dans lequel il se trouvait. 

Par précaution, les policiers ont aidé les résidents des résidences adjacentes à évacuer leurs demeures. Un négociateur a été envoyé sur les lieux. 

Lors de l’altercation, l’homme s’est approché des agents en les menaçant avec son couteau. Les policiers ont répliqué en utilisant une arme à feu anti-émeute de type ARWEN. 

Vers 3h30 mardi matin, alors que les agents sont pénétrés dans la résidence, l’individu les a aspergés d’une substance qu’il décrivait comme de l’acide. Aucun n’a été blessé. Les agents ont trouvé plusieurs pièges voulant contrer leurs opérations pour appréhender l’homme. Plusieurs dégageaient des substances nocives. Les agents sont tout de même parvenus à trouver et à arrêter l’homme.  

Les services d’urgence ont fouillé tout l’édifice afin de s’assurer qu’il ne contenait plus de piège. Les résidents ont pu rentrer chez eux mardi matin. 

L’individu est accusé de plusieurs infractions, dont huit chefs d’accusation d’agression armée contre un agent de la paix ainsi qu’une série de méfaits.