Plus de quatre ans de prison pour un braquage

Un peu plus de quatre ans de détention ont été imposés à l’un des ravisseurs ayant forcé une victime à rester dans le coffre de sa propre voiture, cet été, à Gatineau.

Dieu Donné Pinganayi Wakubela, 23 ans, a reçu sa peine de 53 mois la semaine dernière.

Au début du mois d’octobre, le jeune homme a reconnu s’en être pris à un couple d’inconnus à la marina de Hull, près du parc Jacques-Cartier.

Avec son complice, le jeune homme a approché un homme et une femme qui marchaient dans le secteur, la nuit. Arme à la main, portant une cagoule et des gants, le duo de malfaiteurs a forcé leur entrée dans la voiture des victimes au beau milieu de la nuit.

Les deux jeunes hommes ont pris le contrôle du véhicule pendant de longues minutes. Les suspects ont ensuite exigé les numéros de cartes bancaires des victimes.

L’affaire s’est terminée sur le boulevard Saint-Joseph, près des Galeries de Hull.

M. Wakubela a plaidé coupable de vol qualifié à l’aide d’une arme à feu, et de port de déguisement dans un dessein criminel. Le tribunal lui interdit de posséder une arme pour au moins 20 ans.

Le présumé complice, Daniel Bolongo Kalonji, n’a toujours pas plaidé sa cause. Il maintient son plaidoyer de non-culpabilité.