Plus de peur que de mal à l’école Béatrice-Desloges

La communauté de l’école secondaire catholique Béatrice-Desloges, à Orléans, a eu une bonne frousse jeudi matin après avoir reçu des courriels menaçants.

Des membres du personnel ont reçu les menaces à la sécurité des élèves et des employés en matinée. La direction de cet établissement du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est a immédiatement alerté le Service de police d’Ottawa.

De façon préventive, les élèves et les membres du personnel déjà arrivés ou en route vers l’école ont été redirigés dans d’autres établissements scolaires situés à proximité.

Pendant ce temps, les policiers ont mené une enquête qui a permis de déterminer qu’il n’y avait pas de danger imminent à l’école Béatrice-Desloges et que les activités normales pouvaient reprendre.

La cérémonie de remise de diplômes prévue jeudi a eu lieu tel que la direction l’avait envisagé au départ.