Plomb dans la tête et coups d'épée

Une peine de six ans a été imposée à un homme de 50 ans qui a tiré un plomb dans la tête de son ex-conjointe, en mars dernier.
André Viau, de Gatineau, a plaidé coupable mercredi à des chefs de voie de fait grave, de séquestration et d'avoir déchargé une arme à feu de façon négligente.
Le juge Mark Philippe, de la Cour du Québec, a entériné la proposition commune de l'avocat de la défense, Marino Mendo, et du procureur de la Couronne, Simon Pelletier.
Le couple, qui était séparé depuis 2015, vivait toujours de sérieux problèmes financiers lorsque l'agression s'est produite, le 7 mars, dans le secteur Gatineau.
M. Viau est allé au sous-sol, et en est remonté avec un pistolet à plomb. «On va en finir une fois pour toutes», a-t-il lancé à la victime.
Il a tiré un plomb dans l'arcade sourcilière de la femme.
Il lui a ensuite asséné plusieurs coups d'épée de samouraï aux jambes. La femme a aussi été atteinte à une main. Elle ne peut d'ailleurs pas faire certains mouvements, ou même cuisiner.
C'est la femme qui a composé le 9-1-1. «Il a essayé de me tuer, je pisse le sang», a-t-elle dit au répartiteur, alors que l'homme écoutait, devant elle.
«La femme a cru que c'était la fin», a ajouté le procureur Pelletier.
Il reste à M. Viau 5 ans et 9 mois à purger, étant donné le temps de détention préventive depuis l'arrestation.