La  Clinique Canna-Plus a été perquisitionnée, mercredi, par la police de Gatineau.

Perquisition dans une boutique de cannabis

La police de Gatineau a frappé mercredi après-midi en mettant la clef dans la porte de la première boutique de vente libre de marijuana à avoir pignon sur rue du côté québécois de la rivière des Outaouais.
Au terme d'une courte enquête qui avait été entamée à peine 24 heures plus tôt à la suite d'informations reçues du public, des policiers munis d'un mandat de perquisition se sont rendus vers 14h30 au commerce Clinique Canna-Plus, situé au 341, boulevard Saint-Joseph, en face des Galeries de Hull. 
Sur place, trois femmes et un homme ont été arrêtés puis transportés au quartier général du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG), où ils devaient demeurer détenus toute la nuit en vue de comparaître devant le tribunal jeudi. Ces quatre individus pourraient faire face à des accusations de possession et de trafic de cannabis.
L'opération policière a duré quelques heures et une importante quantité de stupéfiants a été saisie, a indiqué en fin de soirée le lieutenant Jean-François Beauchamp.
L'établissement en question, qui n'avait pas obtenu de permis d'affaires délivré par la Ville, avait ouvert ses portes il y a une semaine. 
Ottawa veut présenter un projet de loi pour légaliser la marijuana l'an prochain, mais la police en profite pour rappeler à la population qu'à l'heure actuelle, les policiers continuent à appliquer les lois en vigueur au sujet de la vente et la possession du cannabis. 
Seuls les fournisseurs de cannabis à des fins médicales homologués par Santé Canada peuvent en faire la distribution.