Peine pour fraude au YMCA d'Ottawa

Une ancienne directrice des services d’emplois et aux nouveaux arrivants du YMCA-YWCA de la région de la capitale nationale a reconnu sa culpabilité cette semaine à une accusation de fraude de moins de 5000$.

L’unité des fraudes organisées du Service de police d’Ottawa (SPO) avait ouvert une enquête à la suite d’un examen de la direction du YMCA-YWCA qui avait relevé des achats frauduleux totalisant 20 548 $ avec la carte de crédit de l’entreprise.

Des accusations de fraude de plus de 5000 $, de possession de biens criminellement obtenus et de recyclage des produits de la criminalité avaient initialement été déposées contre la femme, le 1er mars dernier.

L’accusée dans cette affaire, Tanya-Elizabeth Gagnon Dugal-Mendes, 40 ans, d’Ottawa, a été condamnée à 18 mois avec sursis et à la restitution du montant non réglé.

L’argent a été remboursé au YMCA-YWCA.