Opération anti-drogues à Vanier grâce à une approche communautaire

Une approche communautaire et un incident impliquant une arme à feu a mené le Service de police d’Ottawa à enquêter sur les activités qui se déroulaient dans une résidence de la rue Saint-Jacques à Vanier, une intervention qui a mené au dépôt d’accusations contre quatre personnes.

Des citoyens du quartier ont formulé des plaintes à l’agent de police communautaire de Vanier au cours des derniers mois à propos des résidents de l’endroit. Une femme a également été blessée dans une fusillade survenue au même endroit, récemment.

Une perquisition a été conduite vendredi soir dans cette maison située entre le 200 et le 300 de la rue Saint-Jacques. À l’arrivée de l’escouade tactique, huit personnes se trouvaient au sous-sol de la résidence.

Durant leur fouille, les policiers ont trouvé de la cocaïne, plusieurs pilules d’hydromorphone, de la codéine, du crack et l’argent comptant.

Trois hommes et une femme ont été arrêtés et font face à de nombreux chefs d’accusation en lien avec le trafic et la possession de produits de la criminalité.

Le Service de police d’Ottawa rappelle que cette approche collaborative et communautaire permet de cibler des adresses problématiques à Vanier et d’identifier les solutions pour mettre fin au désordre social. D’autres résidences font l’objet d’une enquête dans le cadre de la même initiative.