Trois autopatrouilles ont été endommagées et un policier a été heurté tôt mardi à Ottawa par des conducteurs qui tentaient d’échapper aux autorités.

Nuit mouvementée à Ottawa

Trois autopatrouilles ont été endommagées et un policier a été heurté tôt mardi à Ottawa par des conducteurs qui tentaient d’échapper aux autorités.

Le premier incident est survenu peu après minuit sur l’avenue King Edward alors que des policiers cherchaient à intercepter une voiture suspecte. 

En voulant s’échapper, le conducteur a foncé délibérément vers deux véhicules de police qui s’étaient positionnés pour appréhender le fuyard. 

Selon le Service de police d’Ottawa (SPO), le conducteur était en état avancé d’intoxication par la drogue. Le suspect de 32 ans, Ronald Eby, fait face à de multiples accusations, dont conduite avec les facultés affaiblies, conduite dangereuse et d’avoir résisté à son arrestation. 

À 3 h, dans l’est de la ville, les policiers ont procédé à l’arrestation d’un individu après qu’il eut percuté un agent. 

Les policiers étaient intervenus dans le secteur du 4000, chemin Innes, pour une bagarre. À leur arrivée, les belligérants se sont dispersés, mais un individu est demeuré sur les lieux. Il est monté à bord d’un véhicule, et ignora les ordres d’obtempérer des agents. Selon le SPO, le suspect a heurté un policier lorsqu’il a fui le secteur. Il a ensuite percuté à plusieurs reprises une voiture de police, mais il a été stoppé à la suite d’une technique d’immobilisation routière.

Le suspect dans cette affaire, Thierry Nkurunziza, 38 ans, fait face à plusieurs accusations, dont conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool, conduite dangereuse et agression armée.

Heureusement, personne ne fut blessé lors des deux opérations policières.