Nouvelles accusations pour un massothérapeute de Casselman

La Police provinciale de l’Ontario (PPO) dépose quatre chefs d’accusation supplémentaires d’agression sexuelle contre Stéphane Racine, un massothérapeute de Casselman arrêté le 10 janvier dernier.

Au début du mois, la PPO avait annoncé l’arrestation de l’homme de 50 ans concernant un événement qui se serait produit en novembre 2017. Du même coup, on précisait que l’individu avait possiblement fait d’autres victimes.

Vendredi, le corps policier ontarien soutient que d’autres présumées victimes ont porté plainte contre M. Racine. L’enquête de la PPO permet le dépôt de ces quatre nouveaux chefs d’accusation.

Si d’autres personnes croient avoir été victimes d’un crime de la part de cet homme, elles peuvent toujours contacter le détective Vincent Oickle qui est affecté à cette enquête au 613-443-4499 ou par courriel au vincent.oickle@opp.ca.