Nouveau portrait de la «Dame de la rivière Nation»

La Police provinciale de l'Ontario (PPO) a diffusé un nouveau portrait en trois dimensions de la « Dame de la rivière Nation », dans l'espoir de relancer l'enquête sur cette femme retrouvée morte dans la rivière de l'Est ontarien, il y a maintenant 42 ans.
Le 3 mai 1975, un agriculteur a fait la macabre découverte du corps d'une femme flottant sur l'eau, près du pont de l'autoroute 417 situé au sud du village de Casselman. 
Un artiste médicolégal de la PPO a reconstitué le visage de la victime en trois dimensions avec de l'argile, en se servant d'une technologie de pointe et des informations disponibles sur la victime.
« On espère que ça va faire avancer le dossier et rafraîchir la mémoire des gens. Peut-être que quelqu'un va s'avancer pour nous donner de nouvelles pistes », a indiqué l'agent Guy Prévost, responsable des communications de la PPO.
Selon les enquêteurs, l'identité de la victime demeure la pièce maîtresse qui manque au casse-tête.
« Quelqu'un pourrait s'avancer et dire qu'il avait une tante, une soeur disparue qui ressemblait à la dame en question. On peut comparer le profile d'ADN de la personne avec celui de la victime », poursuit l'agent Prévost
La victime était une femme de race blanche, de corpulence moyenne, âgée de 25 à 50 ans. Ses cheveux étaient teints en blond-roux, mais leur couleur naturelle était le brun. Elle était vêtue d'un maillot bleu et portait du vernis à ongles rose sur ses doigts et ses orteils, une cicatrice due à une opération de l'appendice, ainsi que des dentiers partiels en haut et en bas. 
Son corps était enveloppé dans deux serviettes vertes, l'une où figuraient les mots d'un toast irlandais et l'autre des motifs de fleurs. Ses mains et ses pieds étaient attachés avec des cravates.
« Après 42 ans d'enquête, il y a beaucoup de mauvaises informations et de spéculations qui circulent dans le public », observe M. Prévost. 
Appel à la population
Les autorités policières font un appel à la population afin d'obtenir des indices qui pourraient aider à identifier la victime ou l'auteur du crime. Toute information peut être transmise au 1-888-310-1122, ou encore à la ligne réservée à cette affaire au 613-591-2296.
Toute personne qui fournit des renseignements menant à une condamnation pourrait obtenir une récompense totalisant 50 000 $.