Le corps d’Émilie Maheu, 26 ans, a été retrouvé dans les environs du chemin de la Troisième Concession, à Glengarry-Sud, samedi.

Meurtre d'Émilie Maheu: toujours pas d’arrestation

La Police provinciale de l’Ontario (PPO) poursuit son enquête dans le meurtre d’une mère de famille survenu dans l’Est ontarien, entre jeudi et samedi.

Le corps d’Émilie Maheu, 26 ans, a été retrouvé dans les environs du chemin de la Troisième Concession, à Glengarry-Sud, samedi.

Mme Maheu, d’Alexandria, était introuvable depuis jeudi.

Samedi matin, la Police provinciale de l’Ontario confirmait par communiqué la découverte du corps de la victime.

«Des policiers du détachement de la PPO dans Dundas et Glengarry ont répondu à un appel concernant la disparition d’une femme de sa résidence, située sur le chemin de comté numéro 34. Émilie Maheu a été vue pour la dernière fois vers 13h, le 11 octobre (jeudi), quittant le lieu de son travail, à Alexandria.»

Le corps a été découvert vers 11h30, samedi. La PPO a rapidement confirmé qu’il s’agissait d’un homicide. Une autopsie doit être pratiquée cette semaine à l’Hôpital d’Ottawa. Depuis le drame, la page Facebook de la victime porte la mention «En souvenir d’Émilie Maheu».

La mère d’une enfant d’à peine deux ans travaillait comme secrétaire et réceptionniste.

Elle a étudié à l’École secondaire catholique Le Relais, à Alexandria.

La PPO n’avait confirmé aucune arrestation, lundi après-midi.