Le Service de police de la Ville de Québec a créé un poste de commandement au parc Victoria pour récolter les informations des citoyens sur l’emploi du temps d’Eustachio Gallese le jour du meurtre de Marylène Levesque.

Meurtre de Marylène Levesque: les heures manquantes d’Eustachio Gallese [VIDÉO]

La police de Québec a demandé l’aide des citoyens, mercredi, pour combler les heures manquantes dans l’emploi du temps d’Eustachio Gallese le jour du meurtre de Marylène Levesque, le 22 janvier, dans un hôtel de Sainte-Foy.

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a aussi annoncé qu’il recherche deux téléphones cellulaires, de marque iPhone X rose doré et de marque Motorola bleu indigo. Selon les informations obtenues par Le Soleil, il s’agit respectivement des téléphones de Marylène Levesque et d’Eustachio Gallese, qui est accusé de l’avoir tuée.

«On sait maintenant qu’un téléphone, c’est comme un ordinateur, souligne Sandra Dion, porte-parole du SPVQ. On peut trouver bien des choses là-dessus.»

Entre 9h et 14h, mercredi, la police de Québec a installé un poste de commandement dans le stationnement du parc Victoria à Québec. Des enquêteurs de l’escouade des crimes graves étaient sur place afin de recueillir des témoignages ou des informations en lien avec le meurtre.

Le SPVQ a retracé une bonne partie du parcours de Gallese le jour du meurtre, notamment de la fin de l’après-midi jusqu’à la fin de la soirée. Mais il lui manque encore certains laps de temps. Voici la chronologie reconstituée jusqu’à maintenant par les policiers — et les cases manquantes.

16h: maison de transition

Vers 16h, Eustachio Gallese part de la maison de transition où il vit à Québec. 

L’homme de 1,78 m et de 73 kg se déplace dans un véhicule utilitaire sport de marque Hyundai Santa Fe 2009, de couleur grise, immatriculé N59 RFV.

De 16h à 17h45: endroit inconnu

Pendant l’heure et quart qui suit, Gallese se rend quelque part, mais la police ignore encore où.

17h45: arrivée à l’hôtel

Vers 17h45, Eustachio Gallese arrive à l’Hôtel Sépia, sur le chemin Saint-Louis, dans l’arrondissement Sainte-Foy.

C’est dans une chambre de cet hôtel qu’il va rejoindre Marylène Levesque, 22 ans. Gallese lui aurait offert 2000 $ pour la rencontre, selon une source du Soleil. La jeune femme connaît vaguement les antécédents judiciaires de Gallese et le craint un peu. Mais elle pense qu’elle est en sécurité dans cet hôtel urbain.

Marylène Levesque est tuée par arme blanche. Selon Le Journal de Québec, elle aurait été poignardée à de nombreuses reprises, dans une scène d’une rare violence. Elle se serait débattue lors du crime.

De 20h43 à 21h30: endroit inconnu

Gallese quitte l’hôtel de Sainte-Foy vers 20h43, mais on ne sait pas où il va ensuite.

Selon des informations obtenues par Le Soleil, Gallese aurait pris le temps de changer de vêtements, mais la police ignore où et quand il aurait fait ce changement. Il semble toutefois avoir gardé le même manteau jusqu’à son arrestation.

À une heure encore inconnue, Gallese aurait aussi acheté un paquet de cigarettes. «Est-ce qu’il a acheté le paquet de cigarettes après, en sortant de l’hôtel ou encore avant l’hôtel? Certainement, il s’est arrêté à un endroit pour acheter ça, que ce soit un garage ou un dépanneur. Il y a des gens peut-être qui possèdent certaines informations», dit Sandra Dion, du SPVQ.

21h30: un bar de l’est de Québec

Vers 21h30, Eustachio Gallese s’arrête dans un bar de l’est de Québec à environ 15 kilomètres de l’endroit où Marylène Levesque a été tuée, confirme le SPVQ.

Selon une serveuse du bar qui s’est confiée à Radio-Canada, Gallese consomme environ trois grosses Budweiser avec trois shooters de vodka, puis il paye plusieurs tournées de 40 à 50 $. Gallese joue aux appareils de loterie vidéo.

De 23h à 23h30: endroit inconnu

Vers 23h, Gallese quitte le bar. La police ignore où il est allé ensuite avant de se livrer aux policiers.

23h35: poste de police du parc Victoria

Gallese se présente à la centrale de police du parc Victoria à 23h35. Il déclare avoir commis un meurtre. Il précise que la victime se trouve à l’Hôtel Sépia. 

Des policiers se dirigent rapidement à l’hôtel, où ils découvrent le corps inanimé de Marylène Levesque. Son décès est confirmé dans les minutes suivantes.