À l’aube, lundi, les voisins ont pu retourner dans les résidences évacuées la veille par mesure préventive, dans le secteur de la promenade Cahill et du chemin privé Patola.

Meurtre à Ottawa: un suspect identifié et recherché

Un mandat d’arrestation pancanadien a été lancé lundi dans l’affaire du 14e homicide de l’année, à Ottawa.

La police recherche Tristan Campbell, 34 ans, d’Ottawa, pour le meurtre d’un père de famille abattu dans le secteur de South Keys, dans le sud de la capitale fédérale.

Le suspect, considéré comme étant armé et dangereux, était toujours en cavale, au lendemain de cette fusillade ayant fait un mort. La police conseille vivement à ceux qui pourraient l’apercevoir de ne pas l’approcher et d’appeler le 9-1-1.

La police recherche Tristan Campbell pour un meurtre commis dimanche soir dans le secteur South Keys, à Ottawa.

Dimanche soir, des coups de feu ont été entendus et deux personnes ont été blessées grièvement. Le décès de l’homme, identifié comme étant Abdifatah Osman, 31 ans, a été constaté sur la scène du crime. Une femme de 23 ans a été transportée à l’hôpital, où son état s’est stabilisé au courant de la nuit.

L’attaque s’est produite sur la promenade Cahill, vers 19 h 15.

Les coups de feu pourraient avoir été tirés près d’une petite maison située sur le chemin privé Patola.

L'endroit où le meurtre a été commis.

À l’aube, lundi, les voisins ont pu retourner dans les résidences évacuées la veille par mesure préventive.

L’homicide serait ciblé. Il ne s’agit pas d’un geste posé au hasard, a précisé la police d’Ottawa, sur les médias sociaux.

Cet homme surnommé «Upti» serait la victime du meurtre de dimanche soir, dans le secteur South Keys.

Un proche de la victime a utilisé la plateforme de sociofinancement GoFundMe dans le but de recueillir 10 000 $ pour les funérailles, et aider ses deux enfants en bas âge.

« Il laisse derrière lui deux enfants, qui étaient sa fierté et sa joie », écrit Muhammud Barre.

L’instigateur accompagne son texte d’un passage du Coran à la mémoire de son « frère » décédé tragiquement.