Un policier de Gatineau a été libéré des accusations déposées contre lui en mars dernier.

Menaces de mort: un policier gatinois acquitté

Un policier de Gatineau a été acquitté de menaces de morts ou de lésions corporelles et de harcèlement criminel envers des employés municipaux, vendredi, au palais de justice de Gatineau.

Jonathan Lévesque a été libéré des accusations déposées contre lui en mars dernier.

Il a toutefois consenti à signer un engagement de ne pas entrer en contact avec les personnes impliquées, selon l’article 810 du Code criminel.

Le policier a été interpellé cet hiver pour des propos qu’il avait tenus le 27 février, « à l’égard de collègues du Service des ressources humaines de la Ville de Gatineau. 

Dans un communiqué, le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) rappelle que ce dernier était en service au moment des faits. Le policier, suspendu de ses fonctions, avec salaire,  avait été assigné à des tâches administratives.

«Les procédures judiciaires étant terminées, M. Lévesque devra maintenant se soumettre à un processus disciplinaire interne en lien avec cet événement», indique le SPVG.

L’agent a reconnu, devant le tribunal, avoir «prononcé des paroles visant le personnel des ressources humaines du SPVG dans le contexte de son retour au travail».

Le policier a reconnu que ces paroles ont pu faire craindre pour leur sécurité les membres des ressources humaines.