La juge à la retraite Nicole Gibeault, qui a siégé à la Cour du Québec pendant 22 ans, devient analyste judiciaire pour les stations de radio Cogeco.

Mariage sanglant: l'accusé risque 9 ans de pénitencier

L'auteur d'une tentative de meurtre qui a taché de sang une soirée de mariage au Château Cartier, en août 2012, pourrait écoper de neuf ans de pénitencier.
Jorge Sanchez Mejias, un Cubain de 49 ans ayant sa résidence permanente au Canada, pourrait être extradé à la fin de sa peine en 2021.
Il a plaidé coupable sur un chef tentative de meurtre sur son ex-conjointe, mardi, au palais de justice de Gatineau.
Le procès qui devait durer trois jours a pris fin mardi midi.
La juge Rosemarie Millar a pris en délibéré l'entente négociée entre la Couronne et la défense. Sa réponse doit être rendue mercredi.
La brutalité avec laquelle la victime a été frappée donne froid dans le dos.
Lors de la soirée suivant le mariage d'un couple connu de l'accusé, celui-ci a eu un conflit avec sa conjointe et l'a frappée une première fois.
Des convives ont appelé la police et lui ont demandé de quitter les lieux.
Jorge Sanchez Mejias est revenu sous la même colère, et s'est rué sur sa conjointe. Il lui a asséné plusieurs coups de tesson de bouteille cassée.
La victime a perdu plusieurs dents, subi plusieurs coupures importantes nécessitant une centaine de ponts de suture et une opération à la mâchoire. Elle n'est sortie de l'hôpital que le mois suivant l'attaque.
«Ça va se retrouver dans les journaux», a-t-il dit à une autre convive dans les minutes précédant le crime.
L'homme a frappé sa victime de toutes ses forces, ont affirmé des témoins.
Avant que tout cela ne se produise, il semble que l'homme avait le coeur à la fête, dansait et s'amusait beaucoup avec les autres. Sa conjointe serait restée à table un bon moment, plutôt maussade.