L’homme accusé d’avoir défoncé les grilles de Rideau Hall avec son véhicule alors qu’il était lourdement armé restera détenu dans une prison de l’Ontario pendant encore au moins trois semaines.
L’homme accusé d’avoir défoncé les grilles de Rideau Hall avec son véhicule alors qu’il était lourdement armé restera détenu dans une prison de l’Ontario pendant encore au moins trois semaines.

L’intrus de Rideau Hall reste détenu

L’homme accusé d’avoir défoncé les grilles de Rideau Hall avec son véhicule alors qu’il était lourdement armé restera détenu dans une prison de l’Ontario pendant encore au moins trois semaines.

Corey Hurren, 46 ans, a été arrêté le 2 juillet et n’a pas encore eu d’audience de mise en liberté sous caution.

Il a brièvement comparu devant un tribunal d’Ottawa vendredi matin, où il a appris que sa prochaine comparution aurait lieu le 21 août.

Ce réserviste du Manitoba fait face à 21 accusations liées aux armes à feu et à une accusation de menace envers le premier ministre Justin Trudeau.

Selon la police, il est entré par effraction sur la propriété de Rideau Hall où se trouve la résidence officielle de la gouverneure générale Julie Payette et celle qui abrite le premier ministre Trudeau et sa famille pendant la durée des rénovations à la résidence officielle de la promenade Sussex. PC

La gouverneure générale, M. Trudeau et sa famille n’étaient pas présents sur les lieux au moment de l’incident.

La Gendarmerie royale du Canada affirme qu’après avoir défoncé la grille avec sa camionnette, Corey Hurren, qui portait au moins une arme sur lui, a couru en direction des deux résidences. Les policiers l’ont rattrapé plus de 10 minutes après son entrée par effraction, dans les serres derrière Rideau Hall. Ils lui ont parlé pendant plus de 90 minutes avant de réussir à l’arrêter.