Corey Hurren
Corey Hurren

L’intrus de Rideau Hall devra revenir en cour le 18 septembre

La Presse Canadienne
L’homme accusé d’avoir défoncé un portail de Rideau Hall alors qu’il était lourdement armé devra revenir en cour le 18 septembre, après avoir brièvement comparu vendredi.

Corey Hurren, un réserviste de l’armée au Manitoba, fait face à 21 accusations liées aux armes à feu et à une accusation d’avoir menacé le premier ministre Justin Trudeau.

Selon la police, l’homme a défoncé avec sa camionnette une grille de Rideau Hall le matin du 2 juillet et s’est dirigé vers la résidence où vivent M. Trudeau et sa famille pendant les rénovations à la résidence officielle de la promenade Sussex.

Les agents de la Gendarmerie royale du Canada affirment que Corey Hurren avait plusieurs armes en sa possession, dont une munie d’un chargeur illégal.

La famille Trudeau et la gouverneure générale Julie Payette n’étaient pas sur les lieux au moment de l’incident.

Les policiers ont réussi à parler à l’intrus et à l’arrêter sans violence environ 90 minutes après son entrée par effraction.