Après avoir annoncé vendredi que le corps découvert dans un logement de la rue Mayview, à Ottawa, était un homicide, les policiers font volte-face et affirment que le décès serait attribué à une «mésaventure».
Après avoir annoncé vendredi que le corps découvert dans un logement de la rue Mayview, à Ottawa, était un homicide, les policiers font volte-face et affirment que le décès serait attribué à une «mésaventure».

L’homicide sur l’avenue Mayview n’en serait pas un

Après avoir annoncé vendredi que le corps découvert dans un logement de la rue Mayview, à Ottawa, était un homicide, les policiers font volte-face et affirment que le décès serait attribué à une «mésaventure».

Le Service de police d’Ottawa (SPO) a ouvert une enquête vendredi pour découvrir les circonstances de l’homicide d’un homme de 24 ans survenu dans un appartement du 1440, avenue Mayview. 

À la lumière de cette enquête, le SPO conclut que la mort de Sami Abdallah Saleh est attribuable à une mésaventure. Le SPO explique que l’enquête révèle que les blessures fatales ont probablement été accidentellement auto-infligées.

Le SPO ne recherche donc présentement aucun suspect en lien avec cette affaire.