L’ex-agence Paréo Voyages de Gatineau mise à l’amende

L’ancienne agence Paréo Voyages de Gatineau et sa présidente devront payer des amendes totalisant plus de 4000$ après avoir plaidé coupable «à des accusations portées en vertu de la Loi sur les agences de voyages et de son règlement».

Dans un communiqué diffusé mercredi, l’Office de la protection du consommateur (OPC) explique que l’agence et sa présidente, Nathalie Faubert, ont reconnu «ne pas avoir transmis [...] dans le délai requis les contributions perçues de voyageurs pour le Fonds d’indemnisation des clients des agents de voyages (FICAV), après que l’agence eut mis un terme à ses activités».

Le communiqué indique aussi que Mme Faubert a reconnu avoir entravé le travail d’une inspectrice de l’OPC «en refusant de lui remettre les documents demandés dans le cadre de ses vérifications». Les infractions remontent à mai 2016 et février 2017.

L’agence Paréo Voyages, qui était située au 283, boulevard Maloney Est (bureau 1), écope ainsi d’une amende de 1526$, tandis que celle imposée à Mme Faubert s’élève à 2802$.

L’OPC rappelle qu’en vertu de la loi provinciale, les agents de voyages doivent avoir un permis et fournir un cautionnement.

«Avant l’entrée en vigueur du congé de contribution, le 1er janvier 2019, les agents de voyages avaient aussi l’obligation de percevoir les contributions des voyageurs au FICAV et de les transmettre à la présidente de l’Office, précise l’organisme gouvernemental. Le FICAV et le cautionnement que versent les agents de voyages pour l’obtention de leur permis font partie des mécanismes de protection financière dont bénéficient les consommateurs québécois dans le domaine du voyage. En faisant affaire avec une agence de voyages titulaire d’un permis du Québec, les voyageurs s’assurent, en cas de problème, de pouvoir bénéficier de ces protections financières ainsi que des mécanismes d’indemnisation encadrés par l’Office.»