Tommy n'a pas apprécié être pourchassé par un chien. Heureusement, les pompiers d'Ottawa ont pu l'aider à redescendre de son perchoir.

Les pompiers d'Ottawa sauvent un chat

Tommy était bien mal pris. Heureusement, le Service des incendies d'Ottawa (SIO) veillait au grain.
Pourchassé par un chien de son voisinage, Tommy, un chat roux, est grimpé dans un arbre afin de se protéger de l'attaque du membre de la race canine.
Dans un cas comme celui-ci, le chat redescend habituellement de son perchoir lorsque la voie est libre. Ce n'est pas le cas de Tommy.
Soit trop effrayé ou simplement incapable de redescendre sur terre par lui-même, le chat était encore bien caché entre les branches plus de 30 minutes après son ascension.
Ses propriétaires, inquiets, ont eu le bon réflexe de contacter les pompiers dans ce contexte, dit le SIO. Dans un communiqué, le service d'incendie rappelle qu'il peut être risqué de sortir l'échelle pour aller chercher soi-même le chat.
Le SIO précise que ses pompiers sont des habitués des échelles et que leur équipement les protègent de morsures ou de coups de griffes d'un félin qui risque d'être récalcitrant.
Alors, pour éviter des blessures aux propriétaires d'animaux de compagnie, les pompiers d'Ottawa rapellent qu'ils peuvent se déplacer dans des situation semblables, ou encore pour un chien qui s'aventure sur de la glace fine. Le tout, évidemment, s'ils ne sont pas retenus par une urgence, comme un incendie.