Les agents du Service de police de la MRC des Collines augmenteront leur présence à proximité d’un chemin communautaire situé près de la berge de la rivière Gatineau, à Chelsea.
Les agents du Service de police de la MRC des Collines augmenteront leur présence à proximité d’un chemin communautaire situé près de la berge de la rivière Gatineau, à Chelsea.

Les policiers serrent la vis aux fêtards discourtois

Deux services de police de l’Outaouais serrent la vis aux fêtards qui font preuve d’incivilité.

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a déclaré mardi qu’il serait plus sévère quant aux comportements de groupes sur la plage du parc des Cèdres et à la marina d’Aylmer.

Ces derniers jours, des résidents du secteur ont déploré l’attitude de certains groupes qui, en plus de faire du bruit jusqu’aux petites heures, quittaient l’endroit en laissant derrière eux des déchets et des quantités impressionnantes de canettes et de bouteilles vides.

La plage de la marina d'Aylmer

Quant au Service de police de la MRC des Collines, les agents augmenteront leur présence à proximité d’un chemin communautaire situé près de la berge de la rivière Gatineau, à Chelsea.

Selon le sergent Martin Fournel, des plaisanciers nuisent à la quiétude des résidents des environs du chemin Church, à Chelsea.

«Cette parcelle de terrain est devenue le point d’accès aux indésirables afin de se rendre à la rivière Gatineau, est adjacente au sentier communautaire prisé par les résidents. Au fil du temps, le stationnement illégal, l’augmentation des attroupements et du nombre de personnes sur place, le bruit excessif, la consommation d’alcool et de stupéfiants, les feux à ciel ouvert, les déchets, les altercations avec les résidents, et ce, sans oublier la dangerosité du site, sont devenus problématiques et une préoccupation pour les services d’urgence, mais aussi les citoyens. C’est pourquoi des actions concrètes ont dû être entreprises afin de préserver la sécurité de tous, ainsi que la paix publique.»

La police de la MRC des Collines est aussi prête à imposer des mesures coercitives pour empêcher que de tels incidents se reproduisent.

Les fêtards qui se trouvent dans le secteur peuvent recevoir un constant d’infraction d’au moins 350$.

À Gatineau, des patrouilleurs du SPVG appliqueront la «tolérance zéro pour le désordre et la consommation d’alcool à la marina d’Aylmer et au parc des Cèdres».

Les contrevenants pourraient recevoir une amende de 200$ pour consommation d’alcool, interdite à cet endroit.

La semaine dernière, le SPVG avait dit privilégier l’approche éducative et de la sensibilisation pour éviter d’autres débordements. «Malheureusement cette approche n’a pas eu l’effet escompté», a commenté l’agente Renée-Anne St-Amant.