Le comptoir de la St-Vincent de Paul du secteur Aylmer a été partiellement ravagé par un brasier, dans la nuit de lundi à mardi.

Les organismes communautaires durement touchés par l'incendie de la St-Vincent de Paul

Le Gîte Ami vient à peine de rouvrir ses portes qu’un autre organisme aidant les gens dans le besoin a été touché par un incendie suspect.

Cette fois, le comptoir de la St-Vincent de Paul du secteur Aylmer a été partiellement ravagé par un brasier, dans la nuit de lundi à mardi.

Les pompiers de Gatineau ont réussi à éteindre complètement l’incendie vers 5 h au 56, rue Principale.

Le feu a été allumé sur un mur extérieur de l’entrepôt. Le magasin n’a pas été touché.

Les sapeurs ont pu éteindre le feu qui menaçait de s’étendre complètement à l’entretoit.

L’enquête a été transférée à la police de Gatineau. Aucun suspect n’avait encore été arrêté, mardi après-midi. Les dommages sont évalués à près de 15 000 $.

Le monde communautaire est durement touché par des incendies criminels depuis le 14 décembre.

Le Gîte-Ami, dans le secteur Hull, et le Centre de pédiatrie sociale de Gatineau ont aussi été ravagés par des incendies criminels depuis deux mois.

L’incendie du Centre de pédiatrie sociale a été allumé le 14 décembre dans un logement voisin avant de s’étendre.

Ceux qui ont touché le Gîte-Ami ces dernières semaines ont été allumés délibérément. Un homme de 52 ans a déjà été arrêté pour le deuxième des trois incendies survenus au 85, rue Morin, dans le secteur Hull. Le suspect à l’origine du premier incendie, allumé la veille du jour de l’An au Gîte Ami, n’a pas été épinglé.

Les bénéficiaires du Gîte Ami ont pu réintégrer les locaux lundi, après avoir été hébergés d’urgence au Centre communautaire Fontaine.