La région de la capitale nationale se souviendra longtemps de ce vendredi soir où trois fonctionnaires ont été tués lorsqu’un autobus à deux étages d’OC Transpo a percuté la structure de la station Westboro.

Les grands drames de l’année 2019

Entre les accidents tragiques et des procès hautement médiatisés, l’année 2019 n’aura pas été de tout repos du côté des faits divers. Plusieurs de ces histoires connaitront d’ailleurs leur dénouement au cours de 2020.

Drames et choses sérieuses

La région de la capitale nationale se souviendra longtemps de ce vendredi soir où trois fonctionnaires ont été tués lorsqu’un autobus à deux étages d’OC Transpo a percuté la structure de la station Westboro. Bruce Thomlinson, 56 ans, Judy Booth, 57 ans, et d’Anja Van Beek, 65 ans, ont perdu la vie, alors qu’une trentaine d’autres personnes ont été blessées peu avant 16 h, le 11 janvier 2019. Le procès de la chauffeuse de l’autobus impliqué, Aissatou Diallo, est fort attendu en 2020, peut-être en 2021. Elle est accusée de trois chefs de conduite dangereuse causant la mort, et de 35 chefs de conduite dangereuse causant des lésions corporelles.

+

Prédateurs en ligne

On apprenait en février l’arrestation de trois présumés prédateurs sexuels qui auraient agressé leurs victimes après leur avoir administré subtilement du GHB, à Gatineau. L’affaire a pris de l’ampleur, alors que deux autres personnes ont été accusées à la suite de la médiatisation des méfaits. Le groupe utilisait des applications de rencontres pour attirer leurs victimes. Une fois chez elles ou dans une autre résidence privée, un individu, parfois avec un complice, agressait la victime, droguée et sans défense. L’affaire, qui a choqué l’Outaouais, est toujours judiciarisée.

Michel Giroux, accusé notamment d'agression sexuelle

+

Drôle, pas drôle

Rien n’est drôle dans cette histoire où le clown Atchoum est victime du harcèlement criminel d’une femme responsable d’un jeune admirateur. Le clown Atchoum, personnifié par Véronique Gagné, a retrouvé la paix d’esprit lorsque l’accusée, Maude Gaumont, a reçu sa sentence au printemps dernier. L’accusée de Mayo, en Outaouais, doit respecter une période de probation de trois ans. Elle évite un séjour en prison. L’accusée avait eu une « fixation » sur Mme Gagné. L’histoire a tourné au vinaigre lorsqu’elle a suivi l’artiste dans sa tournée québécoise. Véronique Gagné a même reçu des messages menaçants sous de faux profils Facebook, dont l’auteure réelle était Mme Gaumont.

Le clown Atchoum

+

Un policier face à la justice

Le procès du policier Daniel Montsion, accusé d’homicide involontaire d’un homme psychologiquement désorganisé à Ottawa, est plus compliqué que prévu. En mars, ses avocats ont tenté d’empêcher l’admissibilité en preuve de l’intégralité de la vidéo sur laquelle on voit une partie de l’altercation mortelle, survenue le 24 juillet 2016, devant le 55, rue Hilda. Le procès n’est pas terminé. Le ministère public et la défense entameront leurs plaidoiries au printemps 2020.

Daniel Montsion (centre)

+

Une année mortelle pour la 50

L’année 2019 aura encore une fois été marquée par de tragiques accidents routiers sur l’autoroute 50, en Outaouais. Pas moins de huit accidents majeurs sont survenus sur l’autoroute 50 en 2019. Ce qui est encore plus alarmant, c’est que les huit accidents s’échelonnent sur une maigre période de six mois. Parmi ces huit accidents, quatre se sont avérés mortels. Un total de 16 personnes ont été blessées gravement dans ces collisions en 2019. Au cours de l’année, le gouvernement du Québec a annoncé plusieurs mesures qui serviront à augmenter la sécurité sur l’autoroute 50. Une glissière à câbles à haute tension sera installée au centre des voies contiguës du tronçon de sept kilomètres reliant Gatineau et L’Ange-Gardien dès le printemps 2020 afin de limiter le nombre de collisions frontales. Un projet d’élargissement à quatre voies se mettra aussi en branle en 2021.

Jean-Simon Milette, Le Droit