Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots.
Des fraudeurs font du porte-à-porte à Ottawa
Des vendeurs de porte-à-porte se font passer pour des techniciens en qualité de l'eau et font de « fausses allégations au sujet de la qualité de l'eau potable », a alerté jeudi la Ville d'Ottawa, par communiqué. Les fraudeurs tentent de vendre aux résidents des systèmes de filtration ou de traitement de l'eau, et « transmettent de l'information erronée au sujet de la qualité de l'eau ». La Ville invite les résidents à se méfier et rappelle que les employés de la Ville n'effectuent pas de porte-à-porte pour vendre des produits ou des services. Le ministère de l'Environnement de l'Ontario tient à rassurer les citoyens et souligne que « l'eau potable d'Ottawa est l'une des plus sûres au monde. »
Un chimiste est traité par des ambulanciers à Ottawa
Un chimiste d'Ottawa a reçu des produits chimiques sur les mains au 33, National Wildlife Research Centre, site du campus de l'Université Carleton à Ottawa. Il a été pris en charge par les ambulanciers. Les pompiers d'Ottawa se sont rendus sur les lieux après avoir reçu un appel jeudi, vers 16 h 30, à propos d'un renversement de produits chimiques. Le bâtiment a été évacué. Une enquête est en cours.
Arrêté après avoir fait des menaces de mort
Un homme d'une trentaine d'années a été arrêté jeudi à Gatineau, au 104, rue de Pointe-Gatineau. Les policiers ont reçu un appel de plainte en après-midi pour un homme sous l'effet de l'alcool et de stupéfiants ayant fait des menaces de mort à son colocataire. Les autorités se sont rendus sur les lieux, vers 15h50, et ont tenté de communiquer avec l'individu, mais celui-ci ne voulait pas collaborer. Un périmètre de sécurité a été érigé. Selon les policiers, l'homme s'est barricadé et était armé de couteaux. Ce dernier est finalement sorti de la résidence par lui-même, vers 19h45. Il est détenu au quartier général du Service de police de la ville de Gatineau (SPVG). Personne n'a été blessé.
XXX
XXX