Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Cellulaire au volant : 39 constats en deux heures

Des automobilistes distraits par leurs cellulaires au volant étaient si rivés sur leurs écrans qu’ils n’ont jamais vu les policiers, quelques mètres plus loin. La police d’Ottawa a publié les résultats d’une opération éclair visant à contrer les distractions au volant, jeudi soir. Pas moins de 39 constats d’infractions ont été distribués en seulement deux heures, de 17 h à 19 h, à l’intersection des rues Isabella et Bank. « Bien d’autres cas furent observés, mais les agents étaient déjà trop occupés auprès de contrevenants pour intervenir. Nous étions en uniforme complet, debout en bord de route à la vue des automobilistes, et nous n’étions jamais à court de contrevenants », a dit le sergent Robert Cairns, de l’Unité de la circulation. « Cela démontre vraiment à quel point le cellulaire est une distraction. » L’amende pour une telle distraction est de 490 $ et trois points d’inaptitude.

Capacités affaiblies : un policier de Gatineau plaide coupable

Un policier de Gatineau a plaidé coupable aux chefs d’accusation de conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool déposé contre lui, en février dernier. Mathieu Presseau, un agent du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG), a reconnu les faits, le 10 novembre dernier, au palais de justice. Il a enregistré son plaidoyer de culpabilité à une accusation sommaire d’avoir conduit un véhicule à moteur avec les capacités affaiblies par l’alcool. La Cour du Québec lui a imposé une amende de 2000 $. L’agent Presseau n’était pas en service lors de son arrestation, le 5 février. À la suite de son arrestation, le SPVG l’a affecté à des tâches administratives. La Loi sur la police prévoit que tout policier reconnu coupable d’un acte criminel par procédure sommaire doit faire l’objet d’une sanction disciplinaire de destitution, à moins qu’il ne démontre que des circonstances particulières justifient une autre sanction.

Buckingham : piéton gravement blessé

Un septuagénaire a été renversé par une voiture devant l’hôpital de Buckingham, vendredi, peu avant 18 h. Le piéton était semi-conscient lorsque les ambulanciers sont arrivés sur les lieux. Il aurait subi un traumatisme crânien et serait également blessé aux jambes. Il a été transporté au centre hospitalier de Hull. L’alcool et la vitesse ne seraient pas en cause. Selon le lieutenant Luc Séguin du Service de police de la ville de Gatineau, l’automobiliste ne l’aurait tout simplement pas vu.