Les faits divers en bref

Les faits divers du jour en quelques mots.

Suspect arrêté dans la Petite-Nation

La Sûreté du Québec (SQ) a annoncé jeudi avoir procédé à l’arrestation de l’homme suspecté d’avoir commis un vol qualifié et d’avoir séquestré une personne, il y a deux semaines, dans la région de la Petite-Nation.

Jean-Luc Larocque, 31 ans, de Saint-André-Avellin, dont le portrait-robot avait été diffusé par les autorités le 30 mai dernier, a été arrêté mardi par la Division des enquêtes sur les crimes majeurs de la SQ.

Il a comparu au palais de justice de Gatineau mercredi en lien avec des chefs d’accusation de vol qualifié, séquestration, possession et utilisation d’armes à feu durant interdiction, port de déguisement et bris de probation. L’Avellinois demeure détenu pour l’instant.

Les faits reprochés à M. Larocque se seraient déroulés le 25 mai dernier lorsque celui-ci faisait de l’autostop et qu’il a pris place à bord d’un véhicule. À l’aide d’une arme à feu, il aurait ensuite menacé la victime qui conduisait le véhicule, forçant celle-ci à se rendre dans un guichet automatique situé à Montebello pour y effectuer un retrait. M. Larocque et la victime se seraient ensuite déplacés à Saint-André-Avellin, dans le secteur de l’aréna du village, où le suspect a finalement pris la fuite à pied.

Le portrait robot de Jean-Luc Larocque

Pas de rôdeur

L’individu qui était suspecté d’avoir abordé un adolescent près de l’école de la Traversée a rencontré la police de Gatineau. 

Il appert que l’homme, qui s’est présenté lui-même au poste de police à la suite de la médiatisation de son geste, a bel et bien abordé l’adolescent de 13 ans mais pour lui offrir un parapluie de golf, car le jeune homme ne portait qu’un t-shirt sous la pluie. 

Bien connu de l’entourage de l’école, l’homme ne représente aucun danger, a souligné les services de police, qui ont mis fin à son enquête.