Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Piétonne happée sur St-Joseph

Une dame de 81 ans a été grièvement blessée après avoir été heurtée par un véhicule qui reculait, devant un commerce du boulevard Saint-Joseph, dans le secteur Hull, mercredi midi.

La police de Gatineau s’est rendue devant l’entreprise Riobec, au 540, Saint-Joseph, vers midi 40.

La femme marchait sur le trottoir quand le véhicule a fait marche arrière

Elle a été blessée aux jambes, à l’abdomen et à la tête.

«Considérant l’importance des blessures le boulevard a été fermé dans les deux sens, le temps de recueillir les informations pertinentes à l’enquête», a fait savoir le sergent Jean-Paul LeMay,de la police de Gatineau.

Spectaculaire embardée à Ottawa

Un accident de la route spectaculaire n’a heureusement pas fait de blessés graves mercredi soir dans le sud d’Ottawa.

Un accident de la route spectaculaire n’a heureusement pas fait de blessés graves mercredi soir dans le sud d’Ottawa. Le véhicule aurait fait un tonneau et s’est retrouvé sur le toit, défonçant une clôture vers 18 h 10 à l’intersection du chemin Hunt Club et de Maple Park. Deux adolescents ont subi des blessures mineures et un troisième occupant a été soigné sur place par les ambulanciers d’Ottawa. Un des occupants est demeuré coincé dans le véhicule, et il fut extirpé de sa fâcheuse position par les pompiers. La police d’Ottawa a ouvert une enquête.

Enquête interne à Pierre-Janet

Une enquête interne est ouverte à l’hôpital psychiatrique Pierre-Janet de Gatineau à la suite d’une tentative de suicide d’un patient, mardi matin. Le patient serait toujours dans un état critique. Le personnel de l’établissement a découvert la victime vers 5h30, dans sa chambre. Des policiers de Gatineau et des paramédics de l’Outaouais ont aussitôt été appelés sur les lieux. Le patient était hébergé dans un bâtiment temporaire en raison des travaux de rénovation dans le pavillon principal. Un dégât d’eau a forcé l’évacuation des lieux, l’hiver dernier.

Le maire ne veut pas démanteler le site d'injection

Le maire d’Ottawa Jim Watson persiste et signe dans le dossier du site d’injection supervisée illégal installé depuis plus d’un mois et demi au parc Raphaël-Brunet, dans la Basse-Ville. Pour lui, même s’il n’est pas en accord avec l’emplacement choisi, hors de question de donner quelque consigne que ce soit pour forcer une intervention du Service de police d’Ottawa ou de l’administration municipale. «Il y a des discussions pour trouver une alternative, un site plus approprié qu’un parc. On espère trouver une solution satisfaisante pour toutes les parties plus tôt que tard», dit-il, précisant qu’il reçoit des mises à jour quotidiennes sur la situation. Il répète qu’il n’a pas l’intention d’aller visiter l’endroit puisqu’il ne veut pas «légitimer quelque chose qui est illégal aux yeux du fédéral». Des membres du groupe Prévention des surdoses Ottawa ont rencontré le conseiller du quartier Mathieu Fleury mardi. Ils ont souligné que les échanges avaient été cordiaux.