Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Vol de fentanyl: une femme arrêtée

Une femme de 31 ans d’Ottawa a été arrêtée par la police de Gatineau samedi en lien avec deux vols qualifiés de fentanyl perpétrés plus tôt en janvier dans une pharmacie du secteur Hull. L’Ottavienne devait comparaître lundi à la Cour du Québec pour répondre à deux chefs d’accusation de vol qualifié. C’est une information du public qui a permis au Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) d’étudier une piste d’enquête qui a mené à l’arrestation de la suspecte. La femme a été interceptée alors qu’elle marchait dans le stationnement d’un centre d’achats du secteur Hull. Les vols ont eu lieu à la pharmacie Phamiliprix située au 225, boulevard Saint-Joseph, les 11 et 20 janvier.

Menace contre l’école Garneau à Ottawa

Le Service de police d’Ottawa (SPO) a interpellé un homme de 19 ans à la suite d’un courriel de menace envoyé tôt lundi à l’école secondaire catholique Garneau du secteur Orléans. Selon le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE), plusieurs membres du personnel de l’école ont reçu un courriel indiquant qu’une personne armée menaçait de se présenter armée à l’école. La direction a aussitôt alerté le SPO qui a recommandé la fermeture de l’école pour assurer la sécurité des élèves et des membres du personnel. Le transport scolaire a été annulé, et les cours ont été suspendus pour la journée pour les élèves. Selon le CECCE, la police d’Ottawa a procédé à une arrestation vers 7 h, lundi, en lien avec le message de menace. L’école a ensuite été déclarée sécuritaire. « Bien que l’individu ait été arrêté, l’administration du Conseil a jugé bon de maintenir la fermeture de l’école pour la journée », a précisé le CECCE dans un communiqué. Le suspect était toujours sous enquête lundi après-midi, et aucune accusation n’avait été déposée par la police, a indiqué le constable Chuck Benoît du SPO. Les cours à l’école Garneau reprennent mardi.