Les faits divers en bref

Les faits divers du jour en quelques mots

Escapade trop rafraîchissante

Un canot s’est renversé avec ses quatre occupants, dimanche soir. Trois des plaisanciers ont pu regagner la rive d’eux-mêmes. 

Le quatrième occupant était toujours dans l’eau à l’arrivée des policiers et des pompiers. Toutes les victimes portaient des dispositifs de flottaison. 

Le tout s’est produit tout juste à l’est des rapides Deschênes. 

Les ambulanciers paramédicaux d’Ottawa ont évalué les quatre patients, ont diagnostiqué de l’hypothermie et les ont transportés à l’hôpital.


Menaces en ligne sans fondement

Le Service de police d’Ottawa enquête sur des menaces en ligne proférées contre l’université Carleton ce week-end.

L’enquête initiale a révélé que ces menaces, diffusées sur Twitter, n’étaient pas crédibles et qu’il n’existait aucun risque pour le public. Le campus de l’université demeurera donc ouvert. 

La sécurité de l’université collabore avec les services d’enquête de la Police d’Ottawa.

Une enquête est donc en cours et en raison de la nature sans frontières des médias sociaux, certains partenaires internationaux de la police d’Ottawa ont été alertés.


Autos vandalisées

Plus d’une vingtaine de voitures stationnées sur la promenade Halifax, dans le sud-est d’Ottawa, dans Urbandale, ont été victimes de vandalisme.

Leurs quatre pneus ont tous été tailladés par des inconnus, probablement durant la nuit de dimanche à lundi.

Les résidents d’un immeuble touché réclament maintenant l’installation de caméras de surveillance.

La police d’Ottawa a ouvert une enquête.