Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Premier meurtre de l’année à Ottawa

Ottawa a enregistré mardi soir le premier meurtre de 2018 sur son territoire alors qu’un homme a été atteint mortellement par des projectiles d’arme à feu dans le sud de la ville. L’assassinat a eu lieu près du 3339, promenade Paul Anka, non loin de l’aéroport international Macdonald-Cartier. Le Service de police d’Ottawa a été dépêché sur les lieux vers 20 h 30. La victime serait un homme dans la vingtaine, selon les informations préliminaires offertes. L’unité des crimes majeurs du SPO mène l’enquête. La police n’avait pas précisé en fin de soirée si elle avait procédé à une arrestation dans ce dossier. Il s’agissait de la quatrième fois cette année où des coups de feu sont tirés dans la ville. 

Incendie spectaculaire à Ottawa

Une résidence située sur le chemin Stagecoach dans l’extrême sud d’Ottawa a été ravagée par un violent incendie mardi. La famille a pu sortir de la maison à temps, mais leurs quatre animaux, deux chiens, un chat et un lapin, ont péri. Le Service des incendies d’Ottawa (SIO) a reçu un appel pour signaler le feu vers 8 h 40. La répartitrice a sommé les cinq occupants d’évacuer la maison immédiatement et de rester à l’extérieur jusqu’à l’arrivée des pompiers. Le SIO a d’ailleurs salué les membres de la famille, deux adultes et leurs trois enfants d’âge adulte, d’avoir respecté la consigne de ne pas retourner à l’intérieur pour tenter de sauver les animaux. Une résidente a été traitée sur place par les ambulanciers d’Ottawa. La cause de l’incendie n’a pas été précisée.

Le Service des incendies d’Ottawa (SIO) a reçu un appel pour signaler le feu vers 8 h 40.

Un faux chauffeur Uber sévit dans le marché By

Un faux chauffeur Uber s’en prendrait physiquement à des femmes sous l’effet de l’alcool, dans le marché By. « Nous avons reçu des signalements concernant un individu offrant de reconduire des femmes, et qui se fait parfois passer pour un chauffeur Uber », indique la police d’Ottawa, par communiqué. Ces avances auraient été faites tard en soirée, surtout dans les environs du marché By, et possiblement à l’endroit de femmes semblant ivres et sortant des bars ou de restaurants. » Les autorités ont précisé, mardi, que le suspect agressait sexuellement ses victimes avant de voler leurs cartes bancaires et de les escroquer. La police ignore si ces incidents sont liés à d’autres incidents rapportés le 20 décembre dernier.

Jeunes vandales recherchés à Cantley

Deux adolescents n’ont trouvé rien de mieux à faire que de saccager une partie du chalet de la patinoire municipale de Cantley, au jour de l’An.

L’affaire est maintenant dans les mains des responsables des enquêtes criminelles de la police de la MRC des Collines, qui tentent de retrouver deux jeunes suspects âgés de 13 à 15 ans.

Le premier mesure environ 4 pieds et 7 pouces. Il avait des broches et portait des vêtements foncés. Ses cheveux étaient bruns et courts.

Le deuxième, mesurant environ 5 pieds, avait les cheveux blonds courts, portait une tuque et un manteau foncés.

Les deux jeunes parlaient en français.

La patinoire municipale est située sur le chemin Denis.

Les dommages, évalués à 1500$, ont été faits entre 18h30 et 19h.

Selon des photos fournies par la police de la MRC des Collines, des murs et une porte ont été saccagés.

Deux adolescents n’ont trouvé rien de mieux à faire que de saccager une partie du chalet de la patinoire municipale de Cantley, au jour de l’An.