Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots.
Possibles constats d'infraction pour un motocycliste après une sortie de route
Un jeune motocycliste a effectué une sortie de route en fin d'avant-midi mercredi sur l'autoroute 50. Selon la Sûreté du Québec (SQ), il pourrait être pénalisé après cette perte de contrôle.
Le porte-parole de la SQ en Outaouais, Marc Tessier, affirme que des enquêteurs se penchent sur cet accident. Des témoins ont contacté les autorités avant la sortie de route pour signaler qu'un motocycliste, dont la description correspond à l'individu qui a effectué la sortie de route, effectuait des manoeuvres dangereuses.
Il s'agit d'un homme âgé de 27 ans et originaire de Val-des-Monts. La sortie de route s'est produite sur l'autoroute 50 en direction ouest, peu après la sortie du boulevard Labrosse.
Le motocycliste a été conduit à l'hôpital pour soigner des blessures mineures.
La circulation a été temporairement ralentie en raison de cet accident, le temps de remorquer la motocyclette.
Une amende de 75 000$ après une attaque au stylo
Une amende de 75 000$ a été imposée à Services de santé Royal Ottawa en lien avec un incident au cours duquel un employé du Centre de santé mentale de Brockville a été poignardé avec un stylo par un patient.
La condamnation à cette amende est liée à un incident survenu en octobre 2014, lorsqu'un membre du personnel infirmier a subi de graves blessures en s'occupant d'un patient de l'unité de traitement en milieu fermé de l'établissement situé sur l'avenue Oxford, à Brockville, à une centaine de kilomètres au sud d'Ottawa.
«Le membre a été poignardé après avoir escorté le patient aux toilettes, a indiqé le ministère du Travail de l'Ontario dans un communiqué. Quand le patient a quitté les toilettes, il a poignardé le membre à plusieurs reprises au moyen d'un stylo. [...] Il s'agit d'un parmi plusieurs incidents de ce genre qui ont eu lieu dans cet établissement après que le patient en question y eut été transféré.» Il a été conclu que l'établissement «n'avait pas réévalué les risques de violence en milieu de travail, tel que le prescrit la Loi sur la santé et la sécurité au travail».
Tout en imposant une amende de 75 000$ à Services de santé Royal Ottawa, qui chapeau le centre de Brockville, le tribunal l'a condamné à payer la suramende représentant 25% de l'amende initiale.
Ce montant est versé dans un compte gouvernemental dédié à l'aide aux victimes d'actes criminel, a précisé le ministère.

Accusations pour pornographie juvénile

Un sexagénaire d'Ottawa fait face à plusieurs accusations en matière de pornographie juvénile à la suite d'une enquête policière qui a démarré il y a plus d'un an.
Selon le Service de police d'Ottawa (SPO), les sites Skype et Chatstep ont signalé au Centre national de coordination contre l'exploitation des enfants à compter de mai 2016 des activités venant d'un ordinateur d'Ottawa dans lequel des images pornographiques impliquant des enfants prépubères étaient téléchargées.
La police a effectué une perquisition dans une résidence de l'ouest de la ville, mercredi.
Le suspect, Léo Houle, 69 ans, a été arrêté et accusé de possession de matériel pornographique juvénile, d'avoir rendu accessible de la pornographie juvénile et d'arrangement pour commettre une infraction à caractère sexuel.
D'autres accusations pourraient être déposées lorsque l'examen du matériel électronique saisi sera complété, a précisé le SPO. Le suspect doit comparaître en cour, jeudi.