Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots.
Deux morts dans l'est d'Ottawa
Un drame s'est produit sur le chemin Colonial, dans le secteur Sarsfield, dans l'est d'Ottawa, mardi.
Deux personnes ont perdu la vie dans un violent accident, près du chemin Canaan, vers 10h40.
Selon les premières informations disponibles, un véhicule utilitaire sport a percuté de plein fouet une voiture.
Les manoeuvres de réanimation pratiquées sur les deux victimes n'ont pas permis de les sauver.
Leur décès a été constaté sur la scène de la collision.
D'ailleurs, le secteur est fermé à la circulation, pour la durée de l'enquête policière.
Perquisition et arrestation à Ripon
La Sûreté du Québec (SQ) a procédé à l'arrestation d'un homme de 34 ans de Ripon, le 9 février dernier, en lien avec de la production de stupéfiants.
Le suspect a été arrêté puis libéré sous promesse de comparaître. Il devra se présenter au palais de justice de Gatineau le 17 mai prochain. Il pourrait faire face à des accusations de production de stupéfiants et de possession dans le but d'en faire le trafic, a fait savoir la SQ, par voie de communiqué.
Par ailleurs, les policiers ont également effectué une perquisition dans une résidence du chemin des Guides, toujours à Ripon. Les agents de la paix ont saisi sur place plus de 280 plants de cannabis, un montant d'argent de même que de l'équipement servant à la production de cannabis.
La SQ souligne que cette enquête a progressé grâce à des informations reçues du public. L'enquête se poursuit et d'autres arrestations pourraient avoir lieu dans ce dossier.
Donnez-moi des roses
Fernande Cousineau reçoit une rose de Joanie Pepin.
Les paramédics de l'Outaouais ont distribué des roses et de la chaleur humaine, mardi, à l'occasion de la Saint-Valentin. Les travailleurs de la santé ont livré plus de 850 fleurs aux aînés de la région, dans différents CHSLD de Gatineau et de Maniwaki. Le petit geste, gratuit, devient une tradition  des paramédics de l'Outaouais, qui considèrent les aînés comme une partie importante de leur clientèle. Le geste vise justement à rencontrer les gens de l'âge d'or dans un contexte plus joyeux qu'une intervention médicale. Les centres Bon séjour, la Renaissance, le Foyer du bonheur, La Pietà et le Foyer Père Guinard de Maniwaki ont reçu les paramédics au coeur tendre.